Presentation Skills

Support great ideas! Upvote the best videos below.

WikiStage FST Settat 1. Settat, Morocco, 2014

« Un entretien d'embauche ce n'est pas une partie de plaisir, c'est quelque chose de bien préparé. » « Le recruteur c'est aussi un être humain, il a des émotions, il a une vie, il faut utiliser cela lors d'un entretien. » « L'objectif d'un candidat c'est de se différencier à travers sa motivation, sa curiosité, la confiance. » « Lors d'un entretien tout se passe les 2 premières minutes. » « Il faut chercher à gagner la confiance du recruteur. » « Quand vous mettez une information dans votre CV, il faut que ce soit réel, il faut que ce soit la vérité. Il n'y a pas pire qu'un CV où il y a une information erronée. »  

WikiStage AntiCafé. Paris, France, 2013

Michael Rickwood shows few simple steps so as to make a short speech powerful. There’s time and effort needed to make a long speech short and a short speech great. To illustrate this, Michael Rickwood takes us through different steps so as to polish our talks in a way to engage our audience. First, come with a purpose for your talk, a clearly defined question that you aim to answer with your talk. Then the following principles of ‘hours, minutes and seconds’ will help you to master the art of a great WikiTalk. The hours represent the time spent on preparing your speech, from the initial brainstorming of ideas, to coming up with answers to your big questions ending up with a clear structure to facilitate communication with the audience. The minutes is the time of rehearsal which would make you ready for the speech without the need of using notes or reading out from a paper. Then, there are the seconds, the moment of truth on the stage when your speech shouldn't feel like a performance but rather a conversation with your audience.If you can combine all of these in your speech, the success is guaranteed. “Judge a man by his questions, not by his answers” Voltaire "It's gotta feel like a story, and not like a lecture. Now story, by definition, is a journey full of twists and turns written with character and conflict." “A great talk is dynamite”    

WikiStage ESCP Europe 2. Paris, France, 2013

Phil Waknell shows how good speakers could engage their audience by triggering their curiosity. The first task of every speaker is to get the attention of the audience so as to make sure they’re listening. That way they will learn and remember. Curiosity is the prerequisite for people to grasp knowledge and enjoy things that we’re doing. Making people feel curious by touching their emotions is the key task that will engage every audience. Make them sad, or happy or surprised or angry - as long as you don’t make them bored, you’re doing your job right. Because there’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience. “Curiosity is the thing that keeps us going and keep us growing” “If you want to plant a tree, you first have to dig a hole, if you want to plant a message you have to dig a hole in the minds to make people curious” “There’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience”  
Rank #3 for this debate.

WikiStage ESCP Europe 2. Paris, France, 2013

To make the audience curious is only the first step, Phil Waknell takes you further and teach how to make them inspired by your speech. What do you do when you already got the attention of your audience? People may forget what they hear, but they will remember what inspired them. To present is to inspire your audience because if you want to make a change in people’s minds you need to inspire that change. First, trigger the feeling of desire in your audience, so as to turn an idea to a wish. An impulse must follow, a certain spark that the audience could change into a flame so as to motivate them to take action. Then, show them the vision so project the future as it could be if they took action and follow that primary desire. Lastly, all of that should be done in a right environment which favors creativity. “Presentation should rhyme with inspiration”  

WikiStage ESCP Europe 3. Paris, France, 2014

Là, au moment même où vous regardez ce clip, quelques millions de personnes comme vous, quelque part dans le monde, sont en train d’assister à une mauvaise présentation qui les ennuie, qui leur fait perdre un temps précieux, et dont ils ne se rappelleront presque rien d’ici quelques heures. Alors la prochaine fois que vous prenez la parole, comment réussir votre présentation ? Comment éviter les 4 grands pièges de la présentation ? Évacuez l’ennui avec le pouvoir du  storytelling : faites une introduction qui leur donnera envie d’écouter le reste, adoptez une structure claire pour ne pas les perdre, avec des exemples et des anecdotes, et concluez en rappelant les points clés à retenir et en les appelant à l’action. Si votre introduction leur donne envie de vous écouter, ils seront attentifs comme des oies. Mais que fait-on avec les oies ? On les gave, comme on gave nos publics d’informations. Évitez le gavage en vous disant que vous n’êtes pas là pour les informer, mais pour les transformer, pour changer quelque chose dans ce qu’ils croient, ce qu’ils ressentent, ou ce qu’ils font. Si rien ne change chez votre public après votre présentation, vous aurez perdu votre temps, et le leur. Évitez la mort par PowerPoint en ne mettant que le strict nécessaire, car s’ils lisent votre diapo, ils ne vous regardent plus et ils ne vous écoutent plus. Il faut créer un vrai canal de communication avec votre public. Et si vous créez ce canal de communication, vous éviterez également le quatrième piège, la mort par lecture, car il est impossible de créer une connexion avec votre public si vous ne les regardez pas. Donc il faut bien vous préparer, en répétant votre intervention plusieurs fois, et en n’utilisant que quelques fiches si nécessaires pour vous rappeler les points clés. Un discours lu n’est intéressant pour personne. Il faut regarder votre public dans les yeux et communiquer avec eux. C’est tellement important car en fin de compte, ce n’est pas votre présentation : c’est la leur, c’est un cadeau que vous proposez à votre public, donc préparez-leur un cadeau adapté à leurs goûts et à leurs besoins, intéressant car l’attention est la clé de l’apprentissage, petit, car il faut dire moins mais bien, bien illustré car rien de tel qu’un mur de mots pour endormir un public, et donné comme une bonne poignée de main, en les regardant dans les yeux et en parlant du cœur, pas de la page. Ainsi vous leur donnerez une présentation réussie, vous les changerez, et vos idées seront propagées … et en plus, votre public vous remerciera. Merci.
Rank #5 for this debate.
LOAD MORE