Olivier CROUZET

Quelle école pour demain?
  • Description

    « On a un certain désamour entre ce que fait l'éducation nationale et, malheureusement, notre société.

    Typiquement, si vous avez besoin d'une information, vous allez la chercher sur Google, vous allez utiliser votre téléphone portable ou votre ordinateur, ça va relativement vite. Ce genre d'habitude n'est pas encore rentré dans la salle de classe.

    Également, l'entreprise a généralement aujourd'hui besoin d'innovation, de créativité, de diversité - qui est justement source de créativité et d'innovation - et de collaboration.

    L'école a encore tendance à se focaliser sur l'individualisme et à vouloir – peut-être pas cloner les individus, mais en tout cas vouloir les mettre tous dans le même moule.

    Alors si déjà l'école d'aujourd'hui n'est pas franchement adaptée à la société d'aujourd'hui, comment est-ce qu'elle peut prétendre à former les gens, les enfants, les jeunes pour ce que sera la société de demain [...] ? »

    « Sugata Mitra explique lors de la conférence TED qu'il a fait il y a quelques années une expérience qu'il a fait dans un bidonville du côté de New Dehli. Il a encastré dans un mur un ordinateur avec une connexion à Internet et il l'a laissé en accès libre. Les enfants qui n'étaient pas du tout scolarisés dans ce bidonville ont commencé à pianoter et de façon complètement autonome, Sugata Mitra s'est rendu compte que ces enfants commençaient à apprendre à utiliser l'ordinateur, à surfer et certains commençaient à apprendre l'anglais voire même d'autres thématiques. Ils faisaient ça absolument sans aucun adulte présent et ils faisaient ça de façon complètement collaborative, entre eux ils s'échangeaient un certain nombre d'informations, des best practice. Ils essayaient, ils faisaient tout un tas de tests. »

    « Lorsque mes enfants rentrent de l'école, je leur demande, comme tous parents : ''Comment s'est passé la journée aujourd'hui ? Super, génial, cool..." J'ai pas un enthousiasme absolument délirant, même si la réponse reste positive. Si par contre je leur demande "J'ai un problème, j'ai besoin de créer un système d'alarme pour détecter les 'bad guys' dans Minecraft.'' Alors là, autant dire que j'ai une autre réponse. Non seulement, j'ai un enthousiasme qui tout d'un coup est débordant, mais en plus de ça je n'ai pas une réponse, j'en ai deux, trois, quatre différentes. »

    « Il y a constamment un jugement, dans tout ce que vous faites au sein de la société. Le jugement est présent, je pense, au niveau de la scolarité et au niveau de l'éducation. »

     

Search