Zoubeir Lafhaj

Pourquoi la mobilité internationale?
WikiStage Lille 1 1
  • Description

    Zoubeir Lafhaj nous explique le rôle de la mobilité internationale, notamment celle académique, dans le développement personnel et professionnel d'un individu.

    « Cette notion de voir qu'il y a des choses différentes, c'est une manière de voir les choses différemment. Le contexte n'est pas le même. Le contexte économique et social, les traditions sont vraiment des valeurs qu'on ne peut pas enseigner avec un enseignement classique. Il faut vraiment les vivre. »

    « Cette mobilité internationale ce n'est pas de laisser les étudiants partir sans accompagnement. Il faut absolument l'accompagner, un accompagnement bien maîtrisé, c'est un métier extrêmement important. Ça permet aussi à l'étudiant d'acquérir des compétences de savoir-être. »

    « Dans la mobilité internationale, en termes de compétences qu'on a mesurées également, c'est le fait qu'on est sur le terrain, on est dans la réalité, on n'est pas une mobilité virtuelle ou fictive, on sent les choses, on a des difficultés en face. »

    « Toutes difficultés, tout échec c'est vraiment quelque chose qui est vraiment important qui permet à une personne de grandir. »

     

Yacine Daghmoum

Pourquoi la mobilité des étudiants est-elle importante?
WikiStage Lille 1 1
  • Description

    Yacine Dagmoum, nous expose les bénéfices des programmes de mobilité pour les étudiants, en termes de développement personnel.

    « L'ERASMUS. On est confronté à pleins d'obstacles : avant de partir, pendant qu'on y est et après, repartir. Une expérience en mobilité peut apporter beaucoup au niveau personnel, tant sur le plan de l'autonomie, adaptabilité, flexibilité, indépendance et l''ouverture sur Europe et sur le monde. »

    « Une personne qui a fait un ERASMUS, va être plus amené à travailler à l'étranger. »

     

Anouk Piazza

Comment l'individu peut-il changer le monde?
WikiStage Freespace Paris 1
  • Description

    « Il y a un an, un soir comme tous les autres, j’ai regardé le zapping de Canal+ et j’ai eu une révélation. Je me suis rendu compte que depuis toujours comme vous, j’étais bercée quotidiennement par une information absolument négative qui me répétait tous les jours que le monde allait mal. »

    « J’ai réalisé qu’à travers nos petites actions personnelles, les individus dans le monde étaient en train de constituer une grande base chaotique, organique, mais complètement démocratique qui permettait d'envoyer un message extrêmement fort aux structures en place, mises en place par les élites qui les contrôlent et qui sont bien souvent à l’origine des problèmes dans le monde. »

    « Je suis intimement convaincue que ce sont vous et moi, des individus absolument lambda, par leurs actions qui parfois peuvent paraître complètement bénignes ; Et là, cette goutte d’eau créée dans l’océan, tous ensemble, crée un tsunami qui va permettre à un individu de changer le monde. »

     

Imane Baïz

Doit-on se satisfaire du découpage "école/boulot/retraite"?
WikiStage Freespace Paris 2
  • Description

    « Dans notre société, vous l'aurez compris, nous découpons nos vies en trois phases successives : l'école pour apprendre / le boulot pour produire / la retraite pour se reposer. Et si plutôt, ce serait nos journées que l’on découperait équitablement sur ces trois modes et ce de notre petit enfance ? Cela voudrait dire qu’à 8 ans, à 35 ans et à 75 ans, nous passerions autant de temps à apprendre, à produire et à nous amuser, soit quatre heures pour chaque chose dans une même journée. »

    « En équilibrant nos journées, ce sont nos vies que nous équilibrons. »

Stephanie Bacquere

Comment rendre l'entreprise plus collaborative?
WikiStage Centrale Paris 2
  • Description

    Stéphanie Bacquere remet en question le modèle actuel du partage au sein des entreprises et nous donne des conseils pour rendre l'entreprise plus collaborative.

    « Réapprendre à travailler ensemble en interne est aussi important que d'apprendre à travailler avec les externes. Ça sert à rien d'essayer de renouer des collaborations avec des gens qui sont très loin de ça si on ne sait pas déjà travailler bien avec les gens qui sont proches de chez nous. »

    « On n'est plus sur l'entreprise pyramidale, on veut plutôt une entreprise réseau. »

    « Ne vous cachez pas derrière la techno, pensez aux motivations du partage, pensez aux outils. »

     

Michael Rickwood

How to answer a big question in a short talk?
WikiStage AntiCafé
  • Description

    Michael Rickwood shows few simple steps so as to make a short speech powerful.

    There’s time and effort needed to make a long speech short and a short speech great. To illustrate this, Michael Rickwood takes us through different steps so as to polish our talks in a way to engage our audience. First, come with a purpose for your talk, a clearly defined question that you aim to answer with your talk. Then the following principles of ‘hours, minutes and seconds’ will help you to master the art of a great WikiTalk. The hours represent the time spent on preparing your speech, from the initial brainstorming of ideas, to coming up with answers to your big questions ending up with a clear structure to facilitate communication with the audience. The minutes is the time of rehearsal which would make you ready for the speech without the need of using notes or reading out from a paper. Then, there are the seconds, the moment of truth on the stage when your speech shouldn't feel like a performance but rather a conversation with your audience.If you can combine all of these in your speech, the success is guaranteed.

    “Judge a man by his questions, not by his answers” Voltaire

    "It's gotta feel like a story, and not like a lecture. Now story, by definition, is a journey full of twists and turns written with character and conflict."

    “A great talk is dynamite”

     

     

Afroz Algiers

How does trust develop on a construction project team?
WikiStage Stanford
  • Description

    Afroz Algiers draws attention upon the importance of coordination and trust among the members of a team in order to create the harmonization within the final product. The common belief is that buildings, whether we are inside one or around one, are only inanimate elements that surround us, without a major impact upon our daily lives.

Joanna Quélen

Qu'est-ce que le bonheur?
WikiStage ESCP Europe 2
  • Description

    Tout le monde connaît les sentiments de gaieté et de joie. Également, le bonheur ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Joanna Quélen nous présente ce sentiment si connu, mais si différent pour tous.

    « Je me suis retrouvée à 18 ans à vivre dans un HLM avec une Chinoise, à regarder mes séries hongkongaises où les hommes volaient comme ça dans les airs pendant dix minutes. Ensuite je me suis retrouvée à 21 ans, serveuse à Hong Kong à servir des verres et le soir je prenais le ferry pour rentrer dans un building de cinquante étages où j'avais une petite case parce que dans ces cinquante étages il n'y avait que des dortoirs. Et puis je suis allée travailler dans les fabriques de bateaux en Malaisie, alors je ponçais des bois rares et dès que le chef de chantier sortait du chantier tous les ouvriers venaient se mettre autour de moi et puis ils regardaient comme ça, fascinés : cette femme blanche qui travaillait dans une fabrique de bateaux. J'ai continué, on ne va pas s'arrêter là, je suis allée en Thaïlande, j'ai donné de mon temps dans un orphelinat et puis je me suis retrouvée en haut d'un pommier. Sur une échelle, en haut d'un pommier avec un énorme panier sur le dos à ramasser des pommes en Nouvelle-Zélande. […] De Nouvelle-Zélande, je suis partie faire la tomate et la carotte sur les marché en Californie. Oui, déguisée en tomate, en carotte, à faire rire les enfants, à danser pour faire de l'animation. Puis, j'ai continué, j'ai travaillé dans un 5 étoiles au Maroc à implanter le yield management. Ou bien, je suis partie au Guatemala et j'ai vécu au milieu de la jungle avec soixante-dix Guatémaltèques à creuser la terre dans les ruines Maya. Et avec mon binôme, on a trouvé un vase maya, ce qui est très rare avec une énorme partie intacte. C'est magique. Mais je ne me suis pas arrêtée là. Me voilà au Sénégal, dans un petit village qui s'appelle Karang, à la frontière avec la Gambie et je vis avec trois nones catholiques et puis, je donne des cours de gestion dans le centre de couture à côté. »

    « On est des milliers maintenant en France avec cette mission : faire monter la France au podium des pays les plus heureux au monde. »

    « Des perles de sagesse il y en a partout, c’est à vous de les récolter. »

     

Petronela Zainuddin

How does curiosity lead to creativity?
WikiStage ESCP Europe 2
  • Description

    Are you a curious person? Do you like to discover new things? Then, ask yourself the right questions, and you will maybe become a creative person.

    If you are curious enough, if you allow yourself some time to discover new things, to ask yourself the right questions, then you might me able to be creative. That is what Petronela Zainuddin wants to prove, and tells us all about the creative process.

    "Curiosity is just a spark, it is the beginning of creative process, it is the beginning of anything that we want to invent or make new."

    "If you ask an artist or someone who is inventing new stuff how did the;y do that, if they tell you about 'well well well, one morning I got up and I had this idea', that is not true."

    "Plan your discovery moment. Take out your agenda, and plan the time when you want to learn, when you want to discover a world."

    "Do every week and every day something new, so you pioneer new things."

     

Phil Waknell

How to make your audience curious?
WikiStage ESCP Europe 2
  • Description

    Phil Waknell shows how good speakers could engage their audience by triggering their curiosity.

    The first task of every speaker is to get the attention of the audience so as to make sure they’re listening. That way they will learn and remember. Curiosity is the prerequisite for people to grasp knowledge and enjoy things that we’re doing. Making people feel curious by touching their emotions is the key task that will engage every audience. Make them sad, or happy or surprised or angry - as long as you don’t make them bored, you’re doing your job right. Because there’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience.

    “Curiosity is the thing that keeps us going and keep us growing”

    “If you want to plant a tree, you first have to dig a hole, if you want to plant a message you have to dig a hole in the minds to make people curious”

    “There’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience”

     

Search