Et si on parlait des solutions?
WikiStage ESCP Europe 1 - Paris
  • Description

    "We tend to be a little depressed [...] because finally we hear a lot of problems. We talk about waste, school failure, of everything that is thrown, technologies that make us afraid, inventions that may not serve much, systems that do not work, companies that critical. In fact mainly talking about the problems.

    So, is it inevitable? Sometimes it seems so because the media tend to speak as always to what is going wrong.

    And I think it is not inevitable eventually. I give you an example, the media often say '. The trains that arrive on time interest no one' ''

    We convinced Liberation to a number only on solutions and this has been the best selling of the year. "

    "I want to tell you about these people in the slums who do not have the means to buy musical instruments and who said: '' It does not matter, we will manufacture them ourselves same with garbage. '' "

    "I can also tell you about this child who was no dictation. [...] Fortunately his teacher has said, '' But I can not leave it like that, poor. So instead of making him do dictations I will make him a dissertation with a rule: I will read the essay to the class when there are no more spelling mistakes, it can help with a dictionary and grammar book. '' the day came when actually the dissertation had no fault, the teacher reads to the class and it was great. And the professor told his students: '' You see, we had a dunce in the class and now was a genius. ' "

    "Solutions exist, share them! "

    "Let's talk solutions and I think the world will go much better. "

     

Farid Ghanem

Comment réussir?
WikiStage ENP
  • Description

    « La réussite, c'est 30% d'inspiration, et 70% de transpiration. »

    « Tout ce qu'on enseigne n'est pas nécessairement pour des machines, ça s'applique aussi dans la vie, puis vous donnez aux étudiants la capacité de modéliser. »

    « Vous n'avez pas besoin d'être un deuxième Einstein pour être dans ce lieu. Tout ce qu'il vous faut, c'est un grand travail, dur, et avoir une grande ambition. Comme on dit, l'inspiration vient en travaillant. »

     

François Taddei

Comment inventer le monde de demain?
WikiStage YESS 1
  • Description

    « Si chacun de nous peut produire une brique de solution et si on peut trouver le mode d'assemblage – qui n'est pas complètement évident – alors on peut peut-être arriver à construire le monde de demain. »

    « Pour arriver à faire ça […] on a besoin de créer une éducation où on invite les jeunes d'aujourd'hui à créer le monde de demain. Parce qu'il n'y pas grand-chose que l'on sait sur le monde de demain, si ce n'est que les jeunes d'aujourd'hui seront les adultes demain. Et donc la question est : Comment est-ce qu'on les prépare à un monde dont on ne sait rien ?

    On ne peut pas juste les préparer comme on nous a préparé au monde d'hier. »

    « On disait de Socrate qu'il était le plus sage des Grecs parce qu'il ce qu'il ne savait pas. Mais aujourd'hui qui sait ce qu'il sait et qui sait ce qu'il ne sait pas ?

    On peut essayer d'imaginer des technologies socratiques qui nous aideraient à nous connaître nous-mêmes. ''Connais-toi toi-même'' est un des principe déjà chez les Grecs anciens.

    Comment est-ce qu'on apprend à se connaître soi-même ? Comment est-ce qu'on apprend à savoir ce qui nous fait vibrer individuellement et collectivement ? Comment est-ce qu'on apprend à connaître non seulement son intimité mais aussi ce qui nous donne envie d'avancer et ce qui donne envie d'avancer aux autres ? Comment est-ce qu'on peut trouver des pairs qui nous donnent envie de partager les mêmes passions pour, ensembles, créer des briques de solution qu'on va pouvoir assembler ? Comment est-ce qu'on peut essayer d'inventer des manières de faire ça tous ensembles ?

    Je pense qu'on a besoin de créer des lieux, des environnements dans lesquels ont va pouvoir essayer d'imaginer le monde de demain. »

    « Si vous vous préparez pour un job d'aujourd'hui, vous n'aurez probablement pas de job demain. »

    « Probablement que la meilleure manière, c'est de créer son propre job et de créer sa propre activité. Si on sait faire ça et si on sait s'adapter à un monde qui bouge alors a de bonnes chances de pouvoir faire des choses. »

     

Zakaria El Hamzaoui

Que faire pour rendre la recherche d'emploi efficace?
  • Description

    "La recherche d'emploi depend de chaque profile, chaque profile a un USP: Unique Selling Proposition"

    "Pour moi la vie, elle est représentée en trois étapes: la naissance, la vie et la mort. Telle est la recherche emploi, il faut un choix plus au moins influencé, une décision et une conséquence. Un choix, c'est un choix d'orientation; une décision c'est la spécialisation; conséquence - employé ou pas"

     

Kenza Zouaoui

Pourquoi le projet est-il vital?
WikiStage ESCP Europe 3
  • Description

    "Retenez vos rêves, vos envies, vos idées, transformez-les en projet. Parce que se battre pour le projet, c'est se battre contre ses obstacles"

     

Edmond Anna

Conception: Laisser travailler la pâte ou réinventer le zéro?
WikiStage Centrale Paris 1
  • Description

    "Il va induire des règles de conception et comme par exemple, comme c'est écrit, il va élaborer un mode de plateforme plus ouvert, une conception plus flexible et il va même ajouter, pourquoi pas, une mutualisation des ressources."

    "Je pense que dans ce mode de cheminement, à partir du moment où Max est pris dans un processus qui n'a pas de sens en soi, puisque ce n'est qu'un processus de performance, elle interroge Max dans sa motivation, dans son cheminement personnel, et elle lui fait dire "est-ce que performer, ça permet en même temps une satisfaction personnelle et un épanouissement personnel?"

     

Joanna Quélen

Qu'est-ce que le bonheur?
WikiStage ESCP Europe 2
  • Description

    Tout le monde connaît les sentiments de gaieté et de joie. Également, le bonheur ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Joanna Quélen nous présente ce sentiment si connu, mais si différent pour tous.

    « Je me suis retrouvée à 18 ans à vivre dans un HLM avec une Chinoise, à regarder mes séries hongkongaises où les hommes volaient comme ça dans les airs pendant dix minutes. Ensuite je me suis retrouvée à 21 ans, serveuse à Hong Kong à servir des verres et le soir je prenais le ferry pour rentrer dans un building de cinquante étages où j'avais une petite case parce que dans ces cinquante étages il n'y avait que des dortoirs. Et puis je suis allée travailler dans les fabriques de bateaux en Malaisie, alors je ponçais des bois rares et dès que le chef de chantier sortait du chantier tous les ouvriers venaient se mettre autour de moi et puis ils regardaient comme ça, fascinés : cette femme blanche qui travaillait dans une fabrique de bateaux. J'ai continué, on ne va pas s'arrêter là, je suis allée en Thaïlande, j'ai donné de mon temps dans un orphelinat et puis je me suis retrouvée en haut d'un pommier. Sur une échelle, en haut d'un pommier avec un énorme panier sur le dos à ramasser des pommes en Nouvelle-Zélande. […] De Nouvelle-Zélande, je suis partie faire la tomate et la carotte sur les marché en Californie. Oui, déguisée en tomate, en carotte, à faire rire les enfants, à danser pour faire de l'animation. Puis, j'ai continué, j'ai travaillé dans un 5 étoiles au Maroc à implanter le yield management. Ou bien, je suis partie au Guatemala et j'ai vécu au milieu de la jungle avec soixante-dix Guatémaltèques à creuser la terre dans les ruines Maya. Et avec mon binôme, on a trouvé un vase maya, ce qui est très rare avec une énorme partie intacte. C'est magique. Mais je ne me suis pas arrêtée là. Me voilà au Sénégal, dans un petit village qui s'appelle Karang, à la frontière avec la Gambie et je vis avec trois nones catholiques et puis, je donne des cours de gestion dans le centre de couture à côté. »

    « On est des milliers maintenant en France avec cette mission : faire monter la France au podium des pays les plus heureux au monde. »

    « Des perles de sagesse il y en a partout, c’est à vous de les récolter. »

     

Claude Bigo

Comment les expériences à l'international boostent notre avenir?
WikiStage Lille 1 2
  • Description

    "Qu'est-ce que l'international? Pour moi, ce n'est pas un choix, c'est une réalité."

    "On en entend quand même beaucoup qui voudrait nous faire croire que pour vivre heureux il faudrait se replier sur nous-même, fermer les frontières, n'acheter que français, sortir de l'Euro. Mais la réalité de notre vie, de notre économie, c'est d'être ouvert sur le monde."

    "Profitez de votre jeunesse. C'est un avantage que vous avez, qu'on a moins, mais c'est un avantage énorme pour vous les jeunes, soyez proactifs."

     

Phil Waknell

How to make your audience curious?
WikiStage ESCP Europe 2
  • Description

    Phil Waknell shows how good speakers could engage their audience by triggering their curiosity.

    The first task of every speaker is to get the attention of the audience so as to make sure they’re listening. That way they will learn and remember. Curiosity is the prerequisite for people to grasp knowledge and enjoy things that we’re doing. Making people feel curious by touching their emotions is the key task that will engage every audience. Make them sad, or happy or surprised or angry - as long as you don’t make them bored, you’re doing your job right. Because there’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience.

    “Curiosity is the thing that keeps us going and keep us growing”

    “If you want to plant a tree, you first have to dig a hole, if you want to plant a message you have to dig a hole in the minds to make people curious”

    “There’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience”

     

Stephane Loiret

Comment ré-enchanter notre relation au travail?
  • Description

    "Quand on fait confiance aux gens et quand on leur demande 'Qu'est-ce que vous inspire à faire ce projet?', on obtient des résultats bien différents"

    "En mettant des plus en plus de choses dans mon agenda 'à faire', j'ai moins de vie dans les choses 'à faire"

     

Search